MILOU EST-IL SI GOURMAND ET MÊME PLUS!

Publié le par MILOU

POTFERDKSKI ET KEKSEKSA!

COUCOU et aujourd'hui, je vous propose une nouvelle rubrique dans le monde des études "Milouesques"...

WOUAF! WOUAF!

Dans les jours à venir, je vous ferai découvrir une nouvelle étude approfondie concernant les défauts de notre "Royal Canin"...

Elle consistera à prouver que notre cher Ami n'était pas si négatif et n'avait pas les défauts qu'on lui reproche...

GRRR! GRRR!

Mais! Ceci arrive et vous allez ouvrir de grands yeux à ce sujet...

N'hésitez-pas à donner vos "AVIS" dans ce domaine et même "PLUCHES"...

AH! JE RIS DE ME VOIR SI BEAU EN CE MIROIR!

J'attends vos contributions à ce sujet vu que le phénomène est vaste!

A+++ A toutes et tous...

MILOU... LE CANIN ROYAL! )') )')

Commenter cet article

MILOU 19/05/2007 20:34

COUCOU et te remercie mon cher szut...
Tu as L'ESPRIT aussi et même plus...
L'AMIE MILOU...
***

szut2006 22/12/2006 20:43

T'est méchant Seraphin Lampion ! :_-(

MILOU 09/11/2006 16:59

FLUT! Convivialité...
Vous remercie pour vos nombreuses contributions et l'amitié tintinesque et hergéenne qui nous "UNI"...
Neige du Matin... )') )')

MILOU 02/11/2006 16:41

COUCOU mon cher Mister Be et ravie de te savoir bien rentré ainsi que ton épouse... Que de superbes moments... Te remercie pour ta contribution... Comme je l'ai déjà souligné, mon espacemilou est un site de partages, d'amitié dans l'Esprit Hergéen et il est grand temps d'en écarter les Lampions afin de laisser passer la Lumière en toute convialité et amitié...
A+++ mon cher ami et bisous...
Neige du Matin... MILOU... )') )')

Mister B. 01/11/2006 15:16

On connaissait Séraphin Lampion le casse-pieds mais on ignorait celui-ci, plein de suffisance et d'infatuation! Non mais pour qui se prend-il celui là? Qu'est-ce qui peut bien motiver tant de haine et de méchanceté? "Un grand nom du monde hergéen", il croit peut-être en faire partie lui? Eh bien qu'il reste avec ses "amis" et nous laisse en paix! Courage Milou! et bravo pour ton article, bel et bien paru dans la revue ADH n°42.